top of page

Ruades et vie au box

Pour les cavaliers ayant toujours côtoyé des écuries avec des chevaux logés au box, il est souvent considéré comme totalement normal que le cheval galope pleine balle, rue et parte en sauts de mouton une fois lâché au paddock ou en carrière.


💭Si on tend l’oreille au bord du paddock on peut entendre des « wouah il est super beau ton cheval, il a la forme ! », « quelle énergie, il a du jus aujourd’hui ! »…


Mais est-ce réellement un signe de bien-être et d’énergie du cheval ?


➡️ Une étude de 2006 a montré que les chevaux vivant en box monté 1 heure 5 jours par semaine manifestent des signes de défoulement quand ils sont lâchés au paddock, contrairement aux chevaux sortis 6 heures par jour au paddock et travaillés selon la même régularité qui ne manifestent pas ces comportements.


De plus, l’étude a constaté que le confinement des chevaux augmente leur activité lorsqu’ils ne sont plus en box, faisant apparaitre plus de comportements tels que les départs au galop non demandé ou le fait de bucker.


En éthologie, c’est ce que l’on appelle un effet de rebond : l’augmentation d’un comportement pour compenser la privation. Ici, l’augmentation du mouvement et de l’énergie pour compenser le confinement en box.


Source : Chaya, L., Cowan, E., & McGuire, B. (2006). A note on the relationship between time spent in turnout and behaviour during turnout in horses (Equus caballus). Applied Animal Behaviour Science, 98(1-2), 155-160.

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Lavandula angustifolia & stress

Une première étude s'est intéressée en 2013 à l'effet de l'huile essentielle de Lavandula angustifolia. L'étude concernait 7 chevaux dont la fréquence cardiaque et respiratoire a été enregistrée au re

Alimentation équine : l'importance des fibres

En 2023, une étude s'est penchée sur l'impact hormonal et comportemetal d'une alimentation à base de fibres. Elle a notamment montré qu'une augmentation de la quantité de fibres et de fourrages diminu

Comentarios


bottom of page