top of page

Tapis de selle : quand le bien-être passe avant la mode

Je ne suis pas ergonome de matériel pour chevaux. Cependant, en tant que thérapeute manuel équin, je fais souvent face à un constat flagrant : le matériel est beau, à la mode, mais inadapté.


Donc bien que je sorte un poil de mon domaine de compétence actuel, je te propose d’apprendre à aiguiser ton oeil pour minimiser les dégâts.


En équitation « classique », si on part du principe que la selle est adaptée, le tapis sert uniquement à protéger la selle de la transpiration du cheval.


(Donc en fait non, son rôle premier n’est pas de s’assortir à ta ceinture et à la rayure de tes chaussettes pour être fashion).


Ce que je te propose de regarder aujourd’hui avec tes tapis, c’est leur ligne de dos, comment il est coupé.

➡️Est-il assez dégarrotté pour mon cheval ?

➡️Ou au contraire, trop dégarrotté ?

➡️Est-ce que globalement il épouse la forme du dos du cheval ?

➡️Ou est-ce qu’il y a des points de pression au niveau des liseré ? De l’arrière, du milieu ou de l’avant du tapis ?


Une fois que tu auras trouvé THE tapis qui semble adapté à la ligne de dos de ton cheval, fais attention à trois choses :

➡️Les passants au niveau du garrot servent à garder le tapis dégarrotté. Donc utilise-les, ou découds-les ! Mais ne les glisse JAMAIS sous la selle, au risque de créer des pressions monstrueuses.

➡️Un tapis qui bouge peut être signe d’inadaptation de la selle. Garde ça en tête.

➡️La matière au contact de la peau est importante et à prendre en considération (elle chauffe ? Elle est respirante ? Etc).


Pour finir, même si ton tapis te semble adapté, n’hésite pas à le faire valider par ton ergonome (qui checkera plein de subtilités inconnues des moldus comme moi).


Un tapis adapté, crois-moi, c’est pas tout simple à trouver…donc avant de vouloir être à la mode à tout prix, achète moins mais mieux !

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page