top of page

Science, bien-être et remise en question

Quand se scientifiques remettent en question 🧐…


📝 Dans beaucoup de grilles d’observation pour évaluer le bien-être des chevaux, des points sont accordés pour l’état de la robe et les marques sur la peau : y’a-t’il des blessures ? Des zones sans poils ? De la saleté ? Etc…


Mais saviez-vous qu’actuellement ce point d’évaluation est un indicateur de bien-être qui est remis en question par certains scientifiques ?


En effet, il y a un consensus pour dire que les chevaux doivent avoir des contacts sociaux et du mouvement libre ( = sortie en paddock en groupe, vie en troupeau, etc).


Sauf que qui dit vie au pré ou sortie en groupe, dit augmentation des risques de blessures bénignes et de saleté causés par le mode de vie.


Dès lors, il semble absurde qu’un cheval vivant dans un troupeau mais ayant de la boue et des marques sur le poil à cause d’interactions sociales avec ses congénères se voie attribuer moins de points lors d’une évaluation de son état de bien-être qu’un cheval à la robe parfaite mais vivant isolé dans un box…


Et vous, vous en pensez quoi ?


Source : journée de conférence « resocialisation et sociabilisation du cheval » à la IENA d’Avenches.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Lavandula angustifolia & stress

Une première étude s'est intéressée en 2013 à l'effet de l'huile essentielle de Lavandula angustifolia. L'étude concernait 7 chevaux dont la fréquence cardiaque et respiratoire a été enregistrée au re

Alimentation équine : l'importance des fibres

En 2023, une étude s'est penchée sur l'impact hormonal et comportemetal d'une alimentation à base de fibres. Elle a notamment montré qu'une augmentation de la quantité de fibres et de fourrages diminu

bottom of page