top of page

Remplacer l’isio4 & apport d’omégas 3

De manière très, très, très (et j'aurais pu rajouter encore 50 "très") vulgarisée, dans la famille des lipides il y a ce qu’on appelle les «bons gras», soit les acides gras insaturés (AGI).


Parmi eux, on retrouve :

- Les omégas 9 (w9) que le cheval synthétise très bien tout seul.

- Les omégas 3 (w3) et les omégas 6 (w6) qui sont des acides gras essentiels que l’on doit apporter via l’alimentation. NB : les besoins des équidés en AGE ne sont pas connus ! Cependant, tout comme pour les humains, on estime qu’il faut un équilibre w3 et w6


Du coup, quand on nourrit, il faut se pencher sur les w3 et les w6, et là, deux cas de figures (de nouveau, je schématise un max !) :


1. Un cheval nourri à l’herbe a ses besoins en w3 et w6 couverts, donc pas besoin de supplémenter.


2. Le cheval est nourri au foin (typiquement en hiver!) et il y a un déséquilibre w6/w3. Pourquoi ? C’est assez simple : les w3 sont sensibles à la chaleur, donc en séchant le foin voit ses w3 dégradés et il ne reste que les w6.


Pour palier à ça, on peut donc ajouter des w3, et là, notre choix est hyper restreint. Pourquoi ? Parce que toutes les huiles apportent autant voir beaucoup plus de w6 par rapport aux w3…donc on ne fait qu’empirer le problème et augmenter la carence de w3 et l’excès de w6.


➔ La seule huile ayant plus de w3 que de w6 est l’huile de lin. Donc un ajout quotidien est interessant pour équilibrer la ration.


Il faut acheter une huile de première pression à froid, car les w3 sont détruits avec la chaleur.


C’est une huile peu stable qui rancit très vite : il faut la conserver au frigo, à l’abri des UV et l’utiliser en max. 3 mois.


Un apport d’huile de poisson peut aussi être possible. Cependant, le cheval étant un herbivore, je ne travaille pas avec ces huiles pour les équidés.


➔ Pour faire prendre du poids à un cheval, n’ajoutez pas d’huile à l’aveuglette mais CONSULTEZ un nutritionniste pour calculer une ration adaptée. Un ajout d’huile de Colza (première pression à froid) peut toutefois être interessant, surtout financièrement parlant (mais elle n’est pas équilibrée w3-w6).


------------------------------


En ouvrant mes messages privés, je suis tombée sur plusieurs membres de la team #défenseursdelisio4. Grosso-modo ça donne ça :


« Ouais mais on donne de l’isio4 principalement pour la prise de poids et la tu n’en parles pas ! Donc c’est un peu facile de ne pas parler de ce pourquoi elle est efficace ! Ho-ho-ho… »


Du coup, je vous écris une réponse collective.


En effet, le seul point ««« positif »»» de l’isio4 c’est qu’elle fait prendre du poids relativement rapidement aux chevaux en gros manque d’état. Comme tous les mauvais gras quoi. La question c’est plutôt : est-ce interessant d’en donner à un cheval qui a besoin de prendre du poids ?


Sans surprise, ma réponse est NO MY DEAR !!!!


Ajouter de l’huile pour faire grossir, pourquoi pas. De manière très très très simplifiée on va dire que 1g de protéines ou de glucides apporte 3,5 KCal, comparé au même gramme d’huile qui en apporte 8.5KCal. MAIS équilibrer une ration ce n’est PAS y ajouter un verre d’huile. Surtout quand c’est une huile ripou-du-cul comme l’isio4 du point de vue nutritionnel.


Au mieux, un ajout d’isio4 ne va que déséquilibrer la ration et entrainer des carences/excès (w3-w6 you know, j'ai expliqué ça juste avant !). Au pire, elle va surcharger des organes déjà bien fatigués d’une prise de poids trop rapide due à du mauvais gras.


Je vais te donner un exemple bien trop simplifié et cliché, mais assez parlant pour conclure ma tirade (parce que les tirades trop longues c'est chiant, je vous l'accorde). Si tu vas voir ton médecin pour prendre du poids, tu penses qu’il va te conseiller quoi ?


1. Consulter un nutritionniste pour une prise de poids lente et saine grâce à une alimentation équilibrée.


2. Manger au McDonald’s tous les jours : prise de poids rapide garantie au plus grand malheur de tes organes.

Bon, au cas ou tu n’aurais pas compris ce que je viens d’écrire : McDonald’s = isio4 = pas sain = du mauvais gras = pas du tout conseillé pour une prise de poids saine.


Conclusion : ton cheval c’est pareil !!!


S’il a besoin de prendre du poids, fait appel à un nutritionniste pour calculer une ration adaptée à ses besoins réels et pour garantir une prise de poids lente, sans bousiller ses organes. Je répète : n’ajoute pas d’isio4, mais appelle un nutritionniste pour adapter sa ration et peu-être ajouter une ou plusieurs huiles de qualité (ajouter une huile c’est interessant SI et seulement SI elle est de bonne qualité et prise en compte dans le calcul de ration).


Mot d’la fin : une prise de poids rapide n’est JAMAIS bonne pour l’organisme. Je dis bien JAMAIS. Même si elle fait plaisir aux yeux du propriétaire…préférez une prise de poids en 6 mois minimum plutôt qu’en deux mois.

Voir moins

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le cri de la carotte...

En cette fin du mois d'octobre, j'ai envie de vous partager une publication qui saura assouvir votre culture G ! Figurez-vous que ce titre assez rigolo raconte un phénomène récemment étudié : les caro

Alimentation équine : l'importance des fibres

En 2023, une étude s'est penchée sur l'impact hormonal et comportemetal d'une alimentation à base de fibres. Elle a notamment montré qu'une augmentation de la quantité de fibres et de fourrages diminu

Comments


bottom of page