top of page

Les chats et la Valériane

La Valériane, aussi appelée « herbe aux chats », est une plante qui a bonne presse pour nos amis félins, mais savez-vous pourquoi ?


En 2017, une équipe de scientifiques s’est intéressée à la stimulation olfactive comme méthode d’enrichissement environnemental des chats en captivité.


Ils ont observé la réaction de 100 chats domestiques face à quatre plantes, dont la valériane.


50% des chats ont réagi positivement à la racine de valériane.


Ils en concluent que l’enrichissement olfactif à l’aide (entre autre) de valériane, est un moyen efficace d’améliorer la qualité de vie des chats domestiques.


Les chercheurs soulignent cependant l’importance de mener des études futures pour évaluer si cette plante peut aider à réduire le stress et faciliter la socialisation des chats, ce qui semble être le cas sur le terrain.


En phytothérapie occidentale humaine, la valériane est très souvent utilisée lors des troubles du sommeil, de l’anxiété ou des ruminations mentales, pour ses vertus sédatives.


La valériane sécrète de l’actinidine, substance qui s’avère être à la fois excitante et euphorisante pour beaucoup de chats.


Pourquoi on aime la valériane ? Parce que c’est une plante qui pousse facilement chez nous et que l’on peut cueillir dans nos campagnes.


Source : Bol, S., Caspers, J., Buckingham, L., Anderson-Shelton, G. D., Ridgway, C., Buffington, C. A., ... & Bunnik, E. M. (2017). Responsiveness of cats (Felidae) to silver vine (Actinidia polygama), Tatarian honeysuckle (Lonicera tatarica), valerian (Valeriana officinalis) and catnip (Nepeta cataria). BMC veterinary research, 13(1), 1-16.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

En cette fin du mois d'octobre, j'ai envie de vous partager une publication qui saura assouvir votre culture G ! Figurez-vous que ce titre assez rigolo raconte un phénomène récemment étudié : les caro

Il arrive que des personnes soient septiques à l'idée que l'olfactothérapie puisse être efficace. Comment une odeur peut-elle influencer notre corps et nos émotions ? Figurez-vous que des chercheurs o

Une première étude s'est intéressée en 2013 à l'effet de l'huile essentielle de Lavandula angustifolia. L'étude concernait 7 chevaux dont la fréquence cardiaque et respiratoire a été enregistrée au re

bottom of page