top of page

Le savon, un bon antiseptique ?

J'ai partagé il y a peu sur mon compte instagram mes misères de propriétaire de chevaux...


Je parle bien sûr des blessures !


Suite à mes story, j'ai reçu une multitude de questions à propos de la désinfection : est-ce qu'il est possible de désinfecter une blessure uniquement avec du savon de Marseille ? Faut-il absolument un savon antiseptique ? D'ailleurs...antiseptique ou désinfectant, c'est quoi la différence ?


Répondons à ces questions.


Désinfectant VS antiseptique :


Dans le langage courant, antiseptique et désinfectant sont souvent utilisés pour parler de la même chose.


Toutefois, en langage médical, il faut retenir qu'ils ont globalement la même action, mais la différence réside dans le fait qu'un désinfectant s'utilise sur des matériaux inertes (sol, brosses, etc) alors que l'antiseptique s'applique sur des tissus vivants (peau, muqueuses, etc).


Nous allons donc parler de la potentielle action antiseptique du savon à travers cette publication.


Alors, le savon est-il un bon antiseptique ?


Le savon (type pain de savon ou savon de Marseille) n'a pas de propriétés antiseptiques, antibactériennes, antifongiques ou antivirales. Il ne tue ou ne détruit ni les virus, ni les bactéries et encore moins les champignons.


Le savon est un détergent. Il ne s'attaque donc pas directement aux micro-organismes, mais se contente de les décoller de surface sur laquelle ils sont fixés par une action purement mécanique.


Mais comment est-ce possible ?


On insiste souvent sur l'importance de se laver les mains avec du savon, et pas uniquement à l'eau, pour une raison fondée. La paroi des bactéries étant essentiellement composée de lipides, l'eau à elle seule ne peut pas les décoller (si tu as déjà essayé de nettoyer une poêle huileuse avec de l'eau, tu vois de quoi je parle. C'est pas possible. L'eau seule ne nettoie rien du tout.).


C'est à ce stade que le savon révèle tout son potentiel ! Les molécules de savon vont émulsionner les corps aqueux et gras, ce qui permet à l'eau et aux lipides de se mélanger. Du coup, ta bactérie composée de lipides se mélange à l'eau grâce (ou devrais-je écrire grasse ?) au savon, se décolle de tes mains, et est éliminée au rinçage.


CQFD : le savon ne tue pas les "microbes", mais les décolle de la surface par action mécanique (= émulsion + rinçage).


Il fait toutefois souligner encore une fois que le savon est uniquement un détergent, il ne tue pas les bactéries et ne les empêche pas de revenir ! Par conséquent, un savon ne peut pas non plus créer de résistances bactériennes.


Et le savon antiseptique dans tout ça...késako ?


Un savon antiseptique sert à inhiber le développement et la croissance ou à tuer les micro-organismes au niveau des tissus vivants. Ils contiennent donc, en plus d'un agent moussant qui a une action mécanique, des substances ayant une activité antibactérienne, antifongique et/ou antivirale.


C'est pour cela qu'on utilise communément un savon classique pour un nettoyage quotidien, et un savon antiseptique en cas de blessure ou de situation propice à une infection.




48 vues0 commentaire

Comments


bottom of page