top of page

Alimentation équine : l'importance des fibres

En 2023, une étude s'est penchée sur l'impact hormonal et comportemetal d'une alimentation à base de fibres. Elle a notamment montré qu'une augmentation de la quantité de fibres et de fourrages diminue la fréquence des comportements oraux anormaux : léchage excessif, consommation de litière, grugeage de bois et simulation du mouvement de mastication en l'absence d'aliment.


L'étude a été menée pendant 30 jours sur 12 chevaux présentant des stéréotypies orales (AOB = abnormal oral behaviors) répartis en 2 groupes : AOB faible qui était le groupe contrôle, et AOB élevé.


Le groupe témoin, AOB faible, a été nourri avec un régime pauvre en fourrages et riche en concentrés.


Le groupe traitement, AOB élevé, a reçu un régime riche en fourrages et en fibres.


Pour mesurer l'impact de l'alimentation, les chercheurs ont mesuré le temps d'expression des comportements oraux anormaux des chevaux 3 jours avant le début de l’expérience ainsi qu'au cours des 3 derniers jours de l’expérience (jours 28, 29 et 30). Des échantillons de sang ont aussi été prélevés pour évaluer plusieurs paramètres sanguins avant et après l'étude, dont le taux de cortisol (hormone dite "de stress"), le taux des hormones ghréline (stimulant l'appétit) et leptine (induisant la satiété).


Les résultats au bout des 30 jours montrent que :


Les comportements oraux anormaux ont chuté chez les chevaux AOB élevé, recevant un régime riche en fibres. Aucun comportement de corpophagie n'a été observé chez les chevaux recevant un régime riche en fibres.


Les niveaux de cortisol (hormone dite "de stress") et de ghréline (stimulant l'appétit) ont diminué de 30% chez les chevaux recevant une alimentation riche en fibres. Ces hormones étaient considérablement plus basses chez le groupe traitement que chez le groupe témoin au bout des 30 jours.


Le taux de leptine (induisant la satiété) a augmenté de 16% chez le groupe traitement comparativement au groupe témoin.


Source : Hanis, F., Chung, E. L. T., Kamalludin, M. H., & Idrus, Z. (2023). Effect of feed modification on the behavior, blood profile, and telomere in horses exhibiting abnormal oral behaviors. Journal of Veterinary Behavior, 60, 28-36.


29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le cri de la carotte...

En cette fin du mois d'octobre, j'ai envie de vous partager une publication qui saura assouvir votre culture G ! Figurez-vous que ce titre assez rigolo raconte un phénomène récemment étudié : les caro

Lavandula angustifolia & stress

Une première étude s'est intéressée en 2013 à l'effet de l'huile essentielle de Lavandula angustifolia. L'étude concernait 7 chevaux dont la fréquence cardiaque et respiratoire a été enregistrée au re

Comments


bottom of page